41477504_10211740065247863_7970008946754715648_n-fi13137753x510

L’amour selon moi, est une énergie d’équilibre parfait dans toutes formes de dualités.

 Je l’observe tous les jours, à travers ma vie personnelle, mais aussi à travers mes accompagnements en hypno-thérapie et coaching sur les 5 blessures émotionnelles.  

Un équilibre entre le moi et l’autre, un équilibre entre savoir donner et savoir recevoir..

L’amour c’est avant tout l’expression de soi qui est offerte à autrui, mais aussi une partie de l’autre que l’on accepte de recevoir. Pour la plupart du temps nous partons dans une relation avec la recherche bien inconsciente... de nos besoins et de nos attentes.

Et pour comprendre ces deux points, il est important de se plonger en soi et de déceler ce qu’il me manque. Là, à cet instant, qu’est-ce que je recherche dans cette relation, que je ne puisse m’apporter moi même ?

 Peu importe la réponse, elle vient me montrer ce que je suis, dans l’instant présent, incapable de m’apporter à moi même. Ce que je recherche chez l’autre me renvoit à ce que je ne suis pas … en réalité : « ce que je ne suis pas en mesure de voir chez moi» . 

Une façon de se chercher à travers les autres ? Une façon de remplir le vide en soi ?

J’ai besoin de trouver le bout de puzzle qui me rendra complet(e).

 Je trouve que l’amour est une énergie formidable qui pousse à se développer, qui pousse à s’observer davantage dans son contact à l’autre.

« Je vais chercher à l’extérieur ce qui me fait défaut de l’intérieur .. »

 

Le pont entre deux individualités complexes

 Un individu c’est déjà complexe en soi : entre son vécu, sa relation avec ses parents, son schéma familial, ses croyances, ses valeurs, ses émotions internes, ses réactions, ses sous-personnalités. Cela fait beaucoup à comprendre. 

Et comment parvenir à comprendre l’autre si en amont je n’ai jamais pris le temps de me comprendre moi même ? 

Selon moi c’est justement là ou interviens l’énergie de l’Amour, si magique soit-elle...

Une essence qui pousse à davantage se regarder et s’améliorer pour l’autre... MAIS AUSSI POUR SOI. C’est important de souligner que l’on ne fais pas tout que pour l’autre... le risque d’être déçu d’avoir trop donné ?Pourtant se dépasser n’est-il pas l’occasion de s’aimer davantage ?

Les sentiments profonds que l’on ressent pour autrui viennent développer la capacité de remise en question et d’axe d’amélioration ..

La difficulté que rencontre l’être humain aujourd’hui c’est le déséquilibre. 

Soit je donne trop, soit pas assez. Si je donne vais-je en recevoir davantage ? J’ai du mal à accepter de recevoir ( par méfiance, par illégitimité etc ) 

Finalement jusqu’où se situe ma limite ??

C’est très simple ma limite c’est mon axe de développement. 

Ex : Si j’ai du mal à m’ouvrir, j’apprendrais à m’ouvrir parce que je veux m’améliorer. Je veux vivre dans l’énergie d’Amour et non de peur. C’est un grand pas que de reconnaître ses peurs. 

L’amour tend déjà à s’aimer soi, et pour cela il est important de s’introspecter et de comprendre en soi ses propres failles. Suis-je prête par amour pour moi mais aussi par amour pour mon conjoint à développer les forces que je redoute tant ?

Cela s’applique partout ; avec mes enfants, mes amis, mon partenaire, mes parents etc.

 L’amour inconditionnel c’est finalement l’élan qui me pousse à affronter toutes mes peurs des plus conscientes au plus inconscientes.

La plupart des gens ont pour croyances profondes que le véritable amour est un objectif, une fin en soi, un accomplissement un peu comme le bonheur, le Graal.

 Pour moi tout le contraire, c’est LE cheminement, l’élan qui parcourt mes pensées, mes idées, ma volonté, ma capacité à actionner, et l’intention et la croyance profonde de le faire pour me développer en tant qu’individu, au delà de la souffrance.

 « Ce que l’Être humain ne veut apprendre par la sagesse, il l’apprendra par la souffrance » 

L’énergie qui transcende tous types de souffrances par le dépassement de soi.

 

Quelques exemples d’axes de dépassement de soi : un équilibre entre le manque et l’excès.

 

  • L’ouverture vers les autres / - savoir se replier sur soi quand besoin ( introspection )

  • Oter sa méfiance, vigilance / être conscient

  • Savoir dire oui / savoir dire non

  • Savoir écouter l’autre / s’écouter soi

  • Savoir donner / savoir recevoir

  • Comprendre l’autre / se comprendre soi

  • Laisser l’autre s’exprimer / s’exprimer

  • Respecter le rythme de l’autre / respecter aussi son propre rythme en fonction de l’autre

  

CRISTELLE F. GOMES, Hypnothérapeute

https://hypnotherapeute-75.webself.net/

  

 Mouvelife est un blog dynamique en pleine expansion et c'est grâce à vous, merci. Vous pouvez faire un geste en nous soutenant financièrement sur Tipee : https://fr.tipeee.com/mouvelife